J’ai testé pour vous : le portrait façon Pop-Art

Le Pop-Art est courant artistique né Angleterre au début des années 1950 qui s’est surtout développé aux Etats-Unis dès 1960.
Avec l’avénement de l’ère industrielle et du Taylorisme*, certains artistes ont cherché à introduire des objets du quotidien et produits de consommation dans leurs créations, leur donnant ainsi un statu d’œuvre d’art. La production et reproduction en série est également une notion très importante qui a bouleversé les procédés de création. Ainsi, Andy Warhol, l’un des plus fervent représentant de ce courant, utilise la sérigraphie pour décliner ses Marilyn.


Depuis quelques années, des entreprises se sont emparées de ce concept et le popularise plus encore, en proposant la création de portraits façon Pop-Art. Chacun peut alors devenir une icône d’Art.

J’ai donc décidé de mener mon enquête afin d’en apprendre davantage sur la réalisation de ces portraits, les techniques utilisées et les différents rendus possibles.

Avant toute chose, il vous faut savoir que toutes les prestations ne se valent pas. Plus le traitement de l’image est personnalisé, plus le résultat est convainquant. Hors, la plupart des sites se contente de passer vos photos dans un script qui automatise les différentes retouches graphiques, sans ajuster les paramètres. Comme ce système fonctionne à merveille sur des certains type de photos à fort contraste, sans réglages personnalisés en amont, le résultat peut être décevant. Aussi, n’hésitez pas à demander un aperçu avant le lancement de l’impression, et méfiez-vous des images montrées en exemple sur les sites. Bien souvent, ces images ont reçu un traitement spécifique, non compris dans la prestation.

Voici les sites testés pour vous :

Votre Portrait.fr
Ce site propose de customiser vos portraits en mode simple ou mode mozaïque à 3 ou 4 cases. Les déclinaisons de couleurs sont limitées à 9 mais il est tout de même possible de choisir le type et la taille du support, le nombre de personnes par case, et vous pouvez demander à deux reprises des ajustements sans qu’ils vous soient facturés. Au delà de 3 aperçus, une contribution de 10 euros vous sera demandée.
Certaines commandes passées par les clients sont visibles en minitature en bas à gauche du site. Vous pourrez donc vous faire une idée, en gardant toutefois à l’esprit qu’il s’agit forcément de leurs meilleures créations.

Portrait 1 ou 4 cases – 20x20cm > 39 euros

Studio Pop-Art
Plusieurs options sont disponibles sur ce site lors de la commande : 1, 3 ou 4 cases, support (toile ou papier photo), différents formats (de 25x25cm à 100x100cm), débord (blanc, prolongé, noir), nombre de personnes sur le cliché. La production est semi-automatisé, ce qui permet d’optimiser le rendu. Et pour les plus récalcitrant, sous la page de l’article, se trouve une fiche technique rassemblant les informations sur le support, l’encre utilisé, et la conception.

Portrait 1,3 ou 4 cases – 25x25xm > 39 euros

Popmoi
Sur ce site, vous donne accès une multitude d’options pour personnaliser vos portraits façon Pop’Art. Du format, en passant par la couleur, le nombre de personnes sur la photo, le nombre de faces de 1 à 9… bref vous pouvez choisir en fonction de vos goûts.
L’effet de volume sur le rendu diffère légèrement des aplats utilisés sur les tableaux de Warhol. Mieux ou moins bien. C’est une question de goût.
Gros bémol concernant l’annulation de la commande. Popmoi retient ce qu’il appelle « des frais de design » d’un montant de 15 euros.

Autre chose, qui m’a fait tiquer. Il s’agit d’une clause d’utilisation des portraits pour leurs publicité. Je trouve dommage de ne pas demander le consentement de façon plus visible. Tout le monde n’a pas envie de voir sa trombine sur des prospectus publicitaires.
« POPMOI se réserve le droit d’utiliser dans le cadre de son propre marketing les réalisations de ses clients dans ses outils de présentation au titre de sa communication interne et/ou externe (…) le client donnant son autorisation pour l’utilisation de son image et ne pourra pas prétendre à une quelconque rémunération en contrepartie. (…) Le client peut s’opposer à cette utilisation en le signalant à POPMOI lors de la commande ou après la commande. Après la commande le souhait du client sera exécuté dans les délais les plus brefs après écoulement des documents déjà conçus. »

Portrait 1-4 ou 9 cases – 30x30cm > 69 euros

System D : l’ami graphiste
Pour les plus exigeants qui ont la chance de compter un graphiste dans leur entourage, vous pouvez lui demander de réaliser votre portrait façon Pop-Art. Manuellement, les manipulations graphiques nécessitent quelques heures de travail, mais le résultat sera optimal. Il vous suffira ensuite de trouver un imprimeur.
Voyez l’une de mes créations ci-dessous.

*Taylorisme : Le taylorisme est une méthode de travail qui tire son nom de son inventeur, l’ingénieur américain Frederick Winslow Taylor (1856-1915). Apparue vers 1880, elle préconise l’organisation scientifique du travail au moyen d’une analyse détaillée des modes et techniques de production (gestes, rythmes, cadences, etc.) visant à établir la meilleure façon de produire, de rémunérer, et finalement d’obtenir des conditions propres à fournir le rendement maximum. (Wikipedia)

Partagez !