Les séries policières historiques fleurissent

wpc56
En ce début de printemps au goût d’automne, une myriade de séries anglaises bourgeonne, pour notre plus grand bonheur.

Diffusée depuis le 18 Mars dernier sur BBC One, la série policière historique WPC 56, apporte un petit vent de fraîcheur bienvenu sur le paysage audiovisuel. Le titre choisi quelque peu barbare pourrait refroidir les ardeurs des sérivores les plus affamés, d’autant que le petit budget alloué à cette série ne lui permet pas de bénéficier d’une promotion digne de ce nom. Voici donc une session de rattrapage qui, je l’espère, rendra justice à cette série.

WPC56 raconte l’histoire de Gina Dawson, première femme agent de police à rejoindre le commissariat de Brinford en 1956. Cette fiction policière pointe du doigt les difficultés pour une femme à cette époque d’être acceptée au même titre qu’un homme dans le milieu macho et brutal d’un commissariat de police. Sans pour autant tourner au pugilat féministe, WPC 56 nous dépeint avec un certain réalisme, les moeurs des années 50 à travers de le regard critique de Gina.

Il s’agit d’une période importante de l’Histoire, en ce qui concerne l’émancipation des femmes et l’évolution de la société en général, bien que ce ne soit encore qu’une amorce. Car la femme des années 50 reste avant tout la ménagère, souriante et disponible pour son époux et ses enfants. Cette notion d’assistanat se retrouve dans les emplois qu’occupent les plus indépendantes. Leur rôle reste de servir l’homme, de veiller à son confort et de le décharger de tâches rébarbatives manuelles.

pub
*vous voulez dire que même une femme peut l’ouvrir ?

Dans ce contexte, la volonté de Gina de faire carrière dans la police est perçue comme une lubie par ses pairs, mais par aussi sa propre mère.
Face aux aprioris sexistes, elle doit surveiller sans cesse le moindre de ses gestes et prendre des initiatives en douce afin de prouver à sa hiérarchie qu’elle est tout aussi capable de résoudre des enquêtes.
Avec de l’aplomb, une bonne dose de sang-froid et de la jugeote, la jeune femme gagne peu à peu l’estime de ses collègues mais elle ne peut se résoudre à baisser sa garde, de peur voir tous ses efforts réduits à néant.

Prochainement sur Barbacom, la série policière historique Doctor Blake Mysteries

Partagez !