Me, myself, and I…

Auteure-illustratrice engagée, et fondatrice de l’association Et Toc ! qui propose des livres jeunesse à vocation sociale, voici mon parcours :

De mon vrai nom Emmanuelle Bonavent, j’opère dans les domaines artistique et littéraire depuis plus de 10 ans sous mon propre nom et sous le pseudo d’Elinska.
D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu deux passions: écrire et dessiner.

Mon « Bac Littéraire options Arts » en poche, il m’a fallu déterminer vers quel métier je souhaitais m’orienter. Comme André Gide l’a bien souligné « Choisir, c’est renoncer ». J’ai donc décidé de mettre de côté l’écriture au profit d’études artistiques.
Mais le destin est farceur. J’étais officiellement graphiste aux Editions 1633 depuis près de 2 ans, quand une opportunité s’est présentée à moi : rencontrer le groupe Tokio Hotel chez NRJ. Ma fibre communicante s’est de suite manifestée, et j’ai proposé à mes supérieurs de couvrir l’événement pour leur magazine musical. Je suis revenue avec des photos, une interview diffusée à l’antenne de NRJ, et un concept pour le magazine : la chiromancie des stars. Les membres du groupe Tokio Hotel s’étant gentiment prêtés au jeu, j’ai pu collecter le contour de leur main sur papier et dresser ainsi leur profil.
Cette idée a fait le buzz sur Internet. L’article, repris par NRJ, s’est ensuite propagé sur les blogs et forums de fans. J’ai donc récidivé avec d’autres stars : Lafee et Ladytron.
Mais l’édition est un milieu difficile. La concurrence est rude, et afin de rester compétitif, l’éditeur a dû se séparer d’employés. Un licenciement économique s’en est suivi, et j’ai sauté sur l’occasion pour reprendre des études dans la communication. Une formation de journaliste à l‘IPJ, et Bachelor en communication-marketing plus tard, j’intègre les Editions Le Lombard en tant que chargée de projets. Un poste vraiment épanouissant qui m’a permis de toucher à de nombreux domaines : community management, webmastering, partenariats, interviews, reportages…

J’ai poursuivi aux Editions Eclipse, où j’étais en charge de promotion du catalogue et des nouveautés. Une très belle expérience avec des rencontres intéressantes et des projets pilotés avec inventivité.

De retour à la case chômage, suite à un second licenciement économique. J’ai repris la photographie en tant que professionnel et, quelques mois plus tard, une ancienne camarade de classe de l’école de journalisme m’a contactée avec un projet étonnant. Se souvenant que je gribouillais des mangas sur mes cours, elle m’a proposé d’illustrer ses ebooks jeunesse adaptés aux dyslexiques et d’en faire la promotion. Ayant toujours espéré pouvoir aider les enfants en me servant de mon art, j’ai accepté. Une parenthèse alliant passion et social qui s’est refermée en 2014.

Aujourd’hui retoucheuse de photos à mi-temps chez Brandalley, j’ai décidé de continuer mon activité d’illustratrice en parallèle et de réaliser un vieux rêve que j’avais gardé dans un coin de ma tête : créer des histoires pour aider les enfants. Mais la plupart des éditeurs se montrant frileux à aborder des thématiques sensibles comme la pédophilie et la maltraitance, j’ai décidé de trouver un binôme partageant mes valeurs et de monter avec lui une maison d’édition à vocation sociale. Les éditions Et Toc ! ont donc vu le jour début 2017. Le premier roman à paraître, Sébastine et le Sceptre Magique, abordera le délicat sujet de l’abus sexuel chez l’enfant.

 


 

Pendant mon temps libre, j’organise des séances de shooting (Vous pouvez visionner un aperçu de mon travail sur ma galerie Flickr.), réalise des bijoux personnalisés, et propose mes services en tant que graphiste à petits prix !

Partagez !